Isolation des combles perdus

L’isolation des combles perdus en laine de roche.

Confort

– Acoustique : La meilleure performance (rw de 55 à 58 dB),
– Thermique d’hiver et d’été : efficacement protégé du froid et du chaud. Une résistance thermique minimum de 7.00 m2.KW est conseillée (crédit d’impôt).

Sécurité

– Stable au vent : les essais (vent à 126 km/h) réalisés au CSTB montrent que l’intégrité de l’isolant est conservée (masse volumique de 21 à 25 kg/m3),
– Sain : composé à plus de 98% de roche volcanique incombustible.

Matériau écologique

Choisir la laine de roche, c’est économiser de l’énergie, en préservant l’environnement, en diminuant les émissions de gaz à effet de serre. Le temps de retour écologique est atteint dès le 1er trimestre de chauffage.

Performances durables

Résiste à l’humidité et aux micro-organismes, ne contient pas de cellulose (nourriture préférée des termites). Durée de vie de 50 ans et plus (fdes). Classe s1 tassement négligeable.

bck_isolation-combles2

bck_isolation-combles1
La prestation

Etape 1 :
– Préparation du chantier,
– Accès au chantier,
– Reconnaissance du comble et préparation du plafond,
– Entourage et isolation de la trappe d’accès,
– Traitement des liaisons avec les parties non isolées,
– Traitement des dispositifs électriques et ventilation.

Etape 2 :
– Repérage et soufflage,
– Mise en place des piges de hauteur,
– Mise en place de la machine à souffler,
– Soufflage,
– Contrôle de conformité.

Etape 3 :
– Nettoyage et traitement des déchets.