Les Isolants Thermiques et Acoustiques

QUEL ISOLANT CHOISIR POUR ISOLER VOTRE MAISON ?

Les laines minérales : laine de verre et laine roche

En raison de leur excellent rapport performance / prix et de leur très bonne longévité, ces matériaux sont toujours les plus utilisés en France. De plus, s’ils sont posés conformément au DTU, évitant ainsi tout risque d’inhalation, ils ne représentent aucun danger pour l’homme.

1 / La laine de verre

Elle est obtenue à partir de matières minérales : des sables, verre de recyclage et autres fondants. Le mélange est ensuite fondu à 1400°C, avant de subir une nouvelle transformation qui le changera en une multitude de fibres incombustibles et enchevêtrées formant ainsi un matériau élastique et poreux.

Sa structure lui offre d’excellentes qualités d’isolation phonique et thermique, ce qui en fait un matériau très avantageux si vous souhaitez par exemple isoler votre toiture.

La laine de verre est très utilisée dans le bâtiment en raison de sa composition perméable formée d’une multitude de cavités qui emprisonnent l’air. Elle possède donc un fort pouvoir isolant, tout en restant particulièrement légère car elle utilise peu de matière.

Vous protégerez votre maison mais aussi votre portefeuille, car la laine de verre est indéniablement l’un des matériaux qui présentent le meilleur rapport qualité/prix.

rouleaux isover
rockwood laine de bois

2 / La laine de roche

Tout comme la laine de verre, la laine de roche possède une excellente capacité d’isolation phonique et thermique. Elle est composée d’un mélange de calcaire, de basalte et d’argile, qui sera fondu au dessus de 1 400°C puis transformé en fibres. On lui incorpore alors un liant et différentes huiles qui lui donneront cet aspect de matelas laineux très résistant à l’humidité, ainsi qu’au feu et aux insectes.

Grâce à sa structure qui piège l’air, la laine de roche évite les échanges thermiques entre les zones chaudes et froides et vous préservera ainsi des changements brutaux de température. Sa capacité isolante vous offrira également un excellent confort acoustique avec une nette réduction du bruit, afin de profiter de votre espace de vie en toute tranquillité.

Très économique grâce à l’un des meilleurs rapports qualité/prix, la laine de roche possède une grande longévité et est entièrement recyclable, ce qui en fait un matériau à la fois performant et écologique.

DEVIS GRATUIT

Vous avez besoin d’un avis d’expert ?
consultez nos spécialistes…

Les isolants naturels et écologiques, en neuf ou en rénovation

Ces isolants issus de la transformation de ressources naturelles sont également appelés isolants « bio-sourcés » et s’inscrivent au cœur des enjeux écologiques.

Bien qu’ils restent encore peu répandus en France, ces matériaux ont tout intérêt à être utilisés pour de multiples raisons :

– Ils sont non-toxiques et ne présentent aucun danger pour la santé,
– Leur fabrication est à base de matières recyclées (papier, bois, coton…), donc respectueux de l’environnement,
– Ils permettent une régulation naturelle de l’humidité de l’air ambiant,
– Assurance d’une meilleure respiration des parois,
– Ils constituent un rempart thermique, contre le froid en hiver mais aussi contre la chaleur en période estivale.

Ces isolants naturels rivalisent aisément avec les isolants synthétiques ou les laines minérales, tout en restant sains pour la santé et à faible impact négatif sur l’environnement. Les étapes du processus de fabrication des isolants bio-sourcés nécessitent une très faible quantité d’énergie grise.

1 / La laine de bois flexible

Grâce à son grand pouvoir de déphasage, la laine de bois est très performante en terme d’isolation et vous offrira une grande protection thermique et acoustique que ce soit pour une isolation sous toiture ou pour isoler des combles perdus. Elle est composée de fibres de bois qui ont été traitées dans le but d’augmenter sa résistance. Sa légèreté en fait un matériau doté d’un fort pouvoir d’aération, de manière à laisser respirer les parois, évitant ainsi les moisissures.

Sa faible conductivité thermique lui permet de repousser le froid en hiver ou d’éviter les excès de chaleur dans votre maison en été, ce qui vous permettra de réduire vos frais de chauffage en hiver et vous dispenser de climatisation en été. De plus, la laine de bois est capable d’absorber l’humidité, lorsqu’elle se trouve en excès dans l’air de votre maison, afin de la restituer plus tard si celui-ci est trop sec.

Nous utilisons deux procédés d’application pour ce matériau d’isolation : les panneaux de laine flexibles ou les fibres en vrac dispersées par insufflation.

rouleaux isover
rockwood laine de bois

2 / La laine de coton

Ce matériau est celui qui offre le meilleur rapport performance/prix par rapport aux autres isolants bio-sourcés. Il est essentiellement composé à base de coton industriel recyclé. Les fibres sont effilochées avant d’être traitées afin de lui conférer une résistance au feu (ignifuge), aux moisissures (fongicide) et aux parasites, ce qui en fait un matériau à la fois performant, écologique et durable.

La laine de coton est aussi très économique : sa masse volumique ne faisant que 10kg/m³, la quantité à souffler est trois fois inférieure à celle de ses concurrents pour une efficacité similaire. De plus, la laine de coton ne se déformera pas sous le poids de l’humidité, car très peu sensible au tassement après avoir été mouillée. Vous dépenserez trois fois moins, pour une isolation naturelle et très performante !

3 / La ouate de cellulose

Ce matériau est composé de papier recyclé et de boue papetière, obtenue à partir de journaux ou résidus d’imprimeries; le mélange subit ensuite plusieurs traitements à base d’acide borique et d’hydrate d’aluminium qui le protégeront de l’humidité, du feu et des parasites tels que les champignons ou les rongeurs.

En raison de ses qualités en terme d’isolation thermique et acoustique et notamment sa grande inertie thermique favorisant la protection contre la chaleur estivale, la ouate de cellulose est essentiellement utilisée pour isoler les toitures et les combles perdues.
Ce matériau hydrophile et hygroscopique possède l’avantage de pouvoir réguler l’hygrométrie ambiante car il a la capacité d’absorber jusqu’à 15 % de l’humidité de l’air.

Nous l’appliquons de deux manières différentes : en insufflation (dans des caissons étanches) ou en projection humide qui peut être aussi bien horizontale que verticale (dispersion par flocage).

rouleaux isover